Bienvenue pour ce voyage
Unique et Exceptionnel
« Cœur de l’Oural »

Du 07 au 18 septembre 2020

Cette fois je vous invite pendant quelques jours à vivre de l’intérieur, la grande migration des rennes. Venez suivre les derniers grands nomades entre Europe et Asie .

Nous partirons ensemble de Paris jusqu’à Moscou où Alexeï nous attendra pour nous ouvrir les portes de l’Oural, jusqu’aux éleveurs de rennes que nous suivront jours après jours pendant cette transhumance millénaire.

  Un voyage insolite, unique… qui marquera la mémoire pour toujours.
Laissez-vous transporter dans un autre monde,
celui des nomades éleveurs de rennes de Sibérie
L'esprit de ce voyage d'immersion dans l'Oural polaire

Partir à la rencontres des minorités de Sibérie qui élèvent leurs rennes n'est pas une expérience anodine. Quitter notre confort pour aller partager quelques jours leur quotidien si éloigné du nôtre permet de réaliser le fossé qui sépare nos cultures. Car c'est bien par choix que les familles que nous allons rencontrer vivent encore selon leurs traditions, à l'écart du "progrès". C'est la force de ce peuple qui résiste à l'appel de la modernité et au rouleau compresseur de l'état russe.
C'est pourquoi nous avons choisi d'atteindre l'Oural polaire en train : un voyage lent qui nous permet de nous immerger doucement dans l'immensité russe, de mesurer l'éloignement de ces familles, avant d'arriver chez elles avec un minimum d'humilité. De nombreux arrêts en gare nous révèlent également le quotidien de la Russie des
campagnes puisque nous aurons l'occasion de descendre du train à certains arrêts.

Une fois arrivés dans l'Oural polaire, c'est à bord d'une chenillette russe très "folklorique" que nous allons arriver chez les nomades. Ici tout est rustique, et il faudra s'en accommoder. Pas de douche, climat potentiellement désagréable, terrain parfois boueux... Ne vous attendez pas à du confort ! Nous partons avec une cuisinière pour ne pas trop
envahir nos hôtes et varier les repas.
Quant à la migration, nous calons notre date de départ sur la saison où ils changent régulièrement de camp. La probabilité est donc forte d'avoir la chance d'y assister, mais ça n'est jamais garanti. Ce qui l'est en revanche, ce sont les couleurs de la toundra à cette période de l'année. Une vraie palette de couleurs du vert au rouge qui rend cette
destination et ce voyage si uniques.


Toutes les explications sur ce voyage unique,
N’hésitez pas à nous demander les détails de la fiche technique.
_______________________________________________________________________
Matthieu REYNIER : gap@terresoubliees.com
     Tel : 04 92 49 01 54


Back to Top